Une gouverneure indigène abattue en Colombie

22 avril 2021 à 8h00 par Jérome Pasanau

Sandra Liliana Peña a été assassinée mardi, près de sa maison dans le département de Cauca, au sud-ouest de la Colombie.

LATINA
Sandra Liliana Pena était menacée « pour s'être opposée aux cultures illégales, majoritaires dans la
Crédit: Twitter @FelicianoValen

Alors que la Colombie connaît une reprise du conflit armé, avec les groupes rebelles, malgré l’accord de paix avec la guérilla des Farc en 2016, les autorités colombiennes ont dénoncé mardi, l’assassinat d’une gouverneure indigène, Sandra Liliana Peña, dans le département de Cauca. Des hommes armés ont abattu Sandra Liliana Peña près de sa maison, alors qu’elle sortait à moto vers le village de Caldono, a annoncé dans un communiqué le Conseil régional indigène du Cauca. Une autre personne indigène a été grièvement blessée au cours de l’attaque, selon le sénateur et leader communautaire Feliciano Valencia. Il a assuré à la radio que Sandra Liliana Pena était menacée « pour s’être opposée aux cultures illégales, majoritaires dans la région ».

Les indigènes et les responsables d’organisations de défense des droits de l’homme sont régulièrement la cible de groupes armés financés par le narcotrafic, qui se disputent le contrôle de zones stratégiques pour ce marché. « Nous regrettons l’assassinat de Sandra Peña, gouverneure indigène de la réserve de La Laguna, (…) qui s’est battue de manière acharnée pour les communautés indigènes dans cette région d’agriculture, d’élevage et d’horticulture » a tweeté la Défenseure du Peuple. L’ONU a condamné l’attaque.