Insolite

Une femme est « en couple » avec un Boeing 737 (Photo)

13 octobre 2019 à 10h45 Par Aurélie AMCN
Michele Köbke, 30 ans, veut épouser un Boeing 737 !
Crédit photo : Pixabay

Ceci n’est pas une blague, ni même un poisson d’avril en octobre. Une jeune femme de 30 ans dit être « en couple » et follement amoureuse d’un avion. Elle envisage même d’en épouser un...

Michele Köbke, est une Berlinoise de 30 ans. Depuis près de six ans, elle est en couple, mais pas avec n’importe qui, ou plutôt n’importe quoi. Elle dit vivre une relation « physique » avec un avion Boeing qu’elle surnomme d’ailleurs « Schatz », à savoir « Chérie », en allemand. Interrogée par le média LADBible, elle explique : « Je trouve le 737-800 très attirant et sexy. C’est le plus bel appareil qui existe ».

UNE RELATION BIEN RÉELLE ! 

Un vrai coup de foudre qui a eu lieu en mai 2019 : « J’avais mal aux joues tellement je souriais, la femme la plus heureuse au monde (…). J’adore particulièrement les petites ailes de l’avion. Quand je les touche, je suis nerveuse et mes mains tremblent ». Elle admet cependant que : « Une relation avec un avion n’est pas facile ». Sans rire ?!

« Je ne peux l’approcher que lorsque je vole à son bord ou dans un hangar, ce qui n’est arrivé qu’une seule fois dans ma vie », dit-elle encore, un peu frustrée de cette relation à distance. Pour combler ce manque, elle a trouvé une solution : s’offrir un modèle réduit en fibre de verre, mais aussi de vrais pièces détachées d’un vrai Boeing 737. Une façon pour elle de « pouvoir lui exprimer [mon] amour ». De quelles façons ? « Nous passons des soirées de détente ensemble et quand nous nous allongeons, nous nous câlinons et nous nous endormons ensemble ».

BIENTÔT LE MARIAGE !

Michele Köbke envisage même d’épouser son cher et tendre, comme la femme qui avait épousé la Tour Eiffel en 2018. Cela peut paraître complètement fou mais cette attirance physique et cet amour pour un objet, en l’occurrence ici un avion Boeing, porte un nom : l’objectophilie. « J’aimerais que cela soit mieux accepté dans la société », conclut-elle, plus déterminée que jamais.

Et vous, avez-vous déjà ressenti une quelconque attirance pour un objet ?