Un ponte de la mafia italienne arrêté dans un Pôle Emploi espagnol

8 mars 2021 à 9h30 par Jérome Pasanau

Visiblement, le baron italien de la drogue Giuseppe Refrigeri, cherchait à changer de boulot. Pas de bol, il a été interpellé par la police espagnole au Pôle Emploi local.

LATINA
Camionnette de la police nationale espagnole
Crédit: Wikimedia / Creative Commons

Comme quoi être honnête ne paie pas toujours. La preuve. Guiseppe Refrigeri, un ancien baron de la drogue italienne a voulu changer de vie. Terminé pour lui les go fast et autres trafics de drogue en Italie. L’homme de 66 ans, un temps à la tête de la Banda della Marranella, groupe qui selon la police italienne exerçait un quasi monopole sur le marché national des ventes de drogues, a voulu tourner la page. Il a donc logiquement pris rendez vous au Pôle Emploi local de la ville d’Estepona en Espagne. Mais voilà, son passé l’a rattrapé.

Alors qu’il était en train de chercher un emploi, Giuseppe Refrigeri a été interpellé par la police espagnole. Il faut dire que l'homme était recherché, pour avoir tenté en 2018, de faire entrer 325 kilos de cannabis en Italie. Le colis avait été intercepté par la police française. Un mandat d'arrêt international avait alors été lancé contre lui. Comme l’explique The Independant, certains indices avaient mis les autorités sur la voie du fugitif. La piste de la Costa del Sol avait fini par payer. L’ancien baron de la drogue devra donc répondre de ses actes dans le cadre d’une affaire de Go Fast datant d’il y a plusieurs années. Une demi-tonne de hashisch avait été saisie, ainsi que six voitures de luxe et un véhicule pour le transport de drogues.