Un Français lègue sa fortune à… des chats !

13 décembre 2020 à 17h45 par Aurélie AMCN

Une cinquantaine de chats russes viennent d'hériter d'une partie de la fortune d'un Français. Récit.

LATINA
Quelle vie de chat !
Crédit: pixabay

Le musée de l’Ermitage, à Saint-Pétersbourg, n’a jamais autant fait parler de lui. Bien qu’il dispose d’une collection d’art impressionnante, l’établissement est davantage connu pour la cinquantaine de chats ayant élu domicile dans son sous-sol. Cette cohabitation entre les œuvres d’art et les félins ne laisse personne indifférent. Les touristes, bien sûr, qui n’hésitent pas à venir caresser leur pelage après leur visite dans le musée. Mais aussi les donateurs, et notamment un certain Christoff Botar.

Comme le rapporte The Moscow Times, ce Français vient d’intégrer la cinquantaine de chats à son testament. « Les chats ont leurs propres mécènes. Et aujourd’hui, un homme originaire de France a fait don d’une partie de sa fortune à nos chats et nous sommes actuellement en contact avec des avocats à ce sujet », confie Mikhail Piotrovsky, le directeur du musée. « L’homme est décédé, mais il a bel et bien divisé son héritage entre ses proches parents, une organisation environnementale française et les chats de l’Ermitage, même si la part des chats est plus petite par rapport à celle des autres », confirme l’attachée de presse de la cinquantaine de chats.

L’identité du bienfaiteur demeure inconnue, tout comme son statut, ses liens avec le musée et les chats qui, selon le média russe, résident entre les murs de l'Ermitage depuis le 18e siècle lorsque l’impératrice Elizabeth Petrovna a réclamé leur présence pour lutter contre l’infestation de rongeurs dans son palais.

I