Six tonnes de cocaïne saisies en Colombie (vidéo)

1er juillet 2021 à 7h00 par Jérome Pasanau

Trois grands laboratoires ont été détruits par les forces armées colombiennes, dans la jungle du sud-ouest du pays et attribués à la guérilla de l'ELN.

LATINA
La Colombie est le premier fournisseur mondial de cocaïne et les États-Unis en sont le principal con
Crédit: Flickr

Le gouvernement colombien a annoncé mercredi 30 juin, la saisie de six tonnes de cocaïne dans un complexe de laboratoires situé dans la jungle du sud-ouest du pays et attribué à la guérilla de l’Armée de libération nationale (ELN). « Je veux annoncer au pays le coup le plus important porté au trafic de drogue de l’ELN cette année, avec la saisie de six tonnes de chlorhydrate de cocaïne » a déclaré le ministre colombien de la Défense, Diego Molano, dans une vidéo adressée aux médias.

L’opération Jared, au cours de laquelle trois « grands laboratoires » ont été détruits par les forces armées, a été menée dans la municipalité de Samaniego, dans le département de Nariño, près de la frontière avec l’Équateur. « La cocaïne, les machines et autres éléments trouvés valaient plus de neuf millions de dollars. Les stupéfiants étaient prêts à être emballés et transportés sur la côte pacifique colombienne (…) pour être envoyés au Mexique et aux États-Unis » a précisé le procureur général, Francisco Barbosa.

Des images montrent la structure où la drogue était fabriquée dans la jungle. En 2020, l’ONU a évalué les plantations de coca dans le pays à 144 000 hectares. Bien que la superficie soit en baisse de 7% par rapport à 2019, la production de cocaïne continue d’augmenter, a déploré l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime. La Colombie est le premier fournisseur mondial de cocaïne et les États-Unis en sont le principal consommateur.

I