Se faire bronzer le périnée, la nouvelle tendance incompréhensible sur Instagram

26 mai 2021 à 12h51 par A.L.

À l'approche des beaux jours, une tendance étrange semble émerger sur Instagram : le "perineum sunning" qui consiste à exposer sa vulve et son anus aux rayons UV.

LATINA
Photo d'illustration
Crédit: Instagram / @ninajohannemelum

Non ce n'est pas une blague. Cet été, la nouvelle mode vue sur Instagram serait de... se faire bronzer le périnée. Ni plus, ni moins. Le principe ? Se mettre totalement nue au soleil, écarter les jambes en l’air (comme la posture de yoga du bébé heureux, ndlr) afin de laisser les rayons du soleil refléter sur les parties génitales. 

Rendue célèbre par l'influenceuse américaine Meagan Whitson, la tendance du "perineum sunning" est très suivie sur la toile. Il s'agirait même d'une pratique ancestrale qui "booste le système immunitaire", "aide à mieux absorber la vitamine D", "lutte contre les virus et les bactéries" et "améliore le sommeil", selon la jeune femme. "30 secondes de soleil sur votre anus, c'est l'équivalent d'une journée entière de soleil sur votre corps", ajoute-t-elle, convaincue.

Une pratique pas sans risque

Cependant, cette pratique n'est pas sans risque. Comme l'explique le journal Libération qui a interrogé Carin Dermie, une dermatologue américaine, un coup de soleil sur cette partie intime du corps peut s'avérer dangereux. Pas question donc d'exposer son anus et/ou sa vulve aux rayons UV !