Nación Latina

Regain de tensions au Salvador (vidéo)

11 février 2020 à 07h26 Par Jérome Pasanau
Crédit photo : Twitter @rpatrickmurray

Des militaires lourdement armés ont occupé brièvement le parlement dimanche.

Dimanche 9 février, la tension est montée d’un cran au Salvador. Des militaires et des policiers lourdement armés ont brièvement occupé le Parlement. Un fait sans précédent depuis la fin de la guerre civile en 1992 au Salvador.  

A l’origine de ce coup de force, la tension entre les députés et le président Nayib Bukele. Ce dernier avait exigé que l’Assemblée siège en session extraordinaire ce week-end pour approuver un prêt pour équiper les forces armées d’ici une semaine. Le président a donc fait irruption dans l’enceinte parlementaire dimanche, au milieu des militaires équipés de fusils et de gilets pare-balles.

L'exécutif et les députés sont à couteaux tirés depuis plusieurs jours autour de ce prêt de 109 millions de dollars visant à équiper les forces armées pour lutter contre les "maras", les gangs salvadoriens.