Présidentielle au Pérou : les partisans de Fujimori dénoncent des fraudes

15 juin 2021 à 6h00 par Jérome Pasanau

Donnée battue de 60 000 voix, Keiko Fujimori conteste les résultats, mais l'Organisation des États américains dit ne pas avoir constaté de « graves irrégularités ».

LATINA
Au dernier décompte vendredi, le candidat de la gauche radicale, Pedro Castillo, était toujours en t
Crédit: Flickr

La mission d’observation électorale de l’Organisation des États américains a déclaré vendredi 11 juin, ne pas avoir relevé de « graves irrégularités » dans le scrutin présidentiel au Pérou, qualifié de « positif », alors que les autorités ont entrepris l’examen de dizaines de milliers de bulletins de vote contestés par la candidate de la droite populiste Keiko Fujimori, donnée battue de 60 000 voix selon le dernier décompte. « La mission n’a pas détecté d’irrégularités graves », indique le rapport préliminaire de la mission qui salue un « processus électoral positif, dans lequel des améliorations substantielles ont été enregistrées entre le premier et le deuxième tour ».

Faute de résultat officiel, la tension monte dans le pays, et le président par intérim, Francisco Sagasti, a lancé vendredi un appel au calme aux acteurs des deux camps. Francisco Sagasti, qui achèvera son intérim le 28 juillet, a estimé que le pays connu pour son instabilité institutionnelle et qui attend de connaître son cinquième président en trois ans, vivait une période « polarisée, complexe et difficile ».

Au dernier décompte vendredi, le candidat de la gauche radicale, Pedro Castillo, 51 ans, était toujours en tête avec 50,17% des bulletins de vote, contre 49,83% pour Keiko Fujimori, soit un écart de quelque 60 000 voix. Mais cette dernière conteste cette avance et a demandé l’invalidation d’environ 200 000 bulletins, issus de 802 bureaux de vote. Elle avait dénoncé des « irrégularités », des « indices de fraude » et « une claire intention de saboter la volonté du peuple ». L’examen des bulletins par le jury national des élections devrait prendre plusieurs jours.