Mundo Latino

Mexique : hommage au prince de la chanson José José (vidéo)

07 octobre 2019 à 16h30 Par Jérome Pasanau
Crédit photo : Capture d'écran YouTube (vidéo "Yanni Voices Concert : Volver A Creer - Jose Jose - Live in Acapulco 2008")

On prend la route du Mexique pour rendre hommage à José José. Le chanteur mexicain est mort le 29 septembre dernier aux États-Unis à l’âge de 71 ans.

José José, de son vrai nom José Romulo Sosa Ortiz est né le 17 février 1948 à Mexico City. Bercé depuis le plus jeune âge par la musique, son père était chanteur d’opéra et sa mère pianiste, il a donc logiquement pris lui aussi le même chemin.

Adolescent, il a fait ses débuts comme guitariste. Poussant également ici ou là quelques sérénades. Il a ensuite rejoint un trio de jazz et de bossa nova où il chantait, jouait de la basse et de la contre basse. En 1969, celui qui prend désormais le nom de scène de José José sort son 1er album. Et la même année sort son 1er grand succès, « La Nave del Olvido » : 

1970 marque un tournant dans la carrière de l’artiste. Le 14 mars, il représente le Mexique au festival de la chanson latine. Il remporte alors la 3ème place du concours, grâce notamment à l’interprétation du titre « El Triste » de Roberto Cantoral : 

Le titre a eu alors un écho dans le monde entier. La même année, il sort un autre titre, « El Principe » qui lui vaudra le surnom de « Prince de la chanson ».

Son 1er disque d’or lui sera remis en avril 70.  Dans les années 80, le chanteur d’Amérique Latine gagna une renommée internationale. Son album « Secretos » publié en 1983 est l’un des plus vendu de l’histoire de la musique populaire mexicaine avec plus d’un million de copies vendues.

Pendant les années 90, sa carrière commence à décliner. En même temps que sa voix, usée par l’alcool et des problèmes de santé. Après 40 ans de carrière, le « Prince de la Chanson » mexicaine, le roi de la musique populaire latino américaine, s’est éteint le 29 septembre dernier à Miami des suites d’une longue maladie.