Le Portugal reconnaît des erreurs dans la gestion de la pandémie

25 juin 2021 à 7h00 par Jérome Pasanau

Le Portugal, qui connaît une nouvelle hausse des cas de Covid-19, aurait pu « agir autrement » pour éviter la propagation du variant Delta, a reconnu mercredi 23 juin la ministre de la Santé portugaise.

LATINA
Le Portugal a été le seul de l'UE où les touristes britanniques ont pu se rendre pendant trois semai
Crédit: Pxhere

C’est un début de mea culpa. « Si nous avions su tout ce que nous savons aujourd'hui, aurions-nous pu agir différemment à certains moments ? Sans doute, oui. Mais c'est impossible de réécrire l'histoire » a déclaré la ministre de la Santé portugaise. « Nous savons que les mutations et les variants ne sont pas réservés à un territoire particulier » a-t-elle toutefois prévenu. « Nous avons déjà observé ce phénomène au début, quand nous avons cru pouvoir contenir la maladie en Chine » a-t-elle ajouté.

Marta Temido s'exprimait au lendemain d'une intervention de la chancelière allemande Angela Merkel qui déplorait l'absence de règles communes européennes en matière de déplacements. « Nous avons maintenant cette situation au Portugal, nous aurions peut-être pu l'éviter » a déclaré la chancelière, mardi à Berlin.

Le pays ibérique a été le seul de l'UE où les touristes britanniques ont pu se rendre pendant trois semaines, entre mi-mai et début juin, alors que le variant Delta, qui a fait son apparition en Inde, circulait déjà au Royaume-Uni.