Le déconfinement freiné à Lisbonne après une hausse des cas de Covid

11 juin 2021 à 7h00 par Jérome Pasanau

Le gouvernement portugais a décidé, mercredi 9 juin, de freiner le processus de déconfinement à Lisbonne et dans trois autres villes pour lutter contre le regain de la pandémie de Covid-19⬦

LATINA
Crédit: Pixabay

En plus de Lisbonne, les municipalités d'Odemira, Braga et Vale de Cambra continueront d'appliquer les mesures de restrictions sanitaires en vigueur jusqu’au 27 juin. Dans ces municipalités, le télétravail restera notamment obligatoire là où il est possible, alors qu'il sera recommandé dans le reste du pays à partir du 14 juin, date de la prochaine phase de déconfinement.

À cette date, les restaurants fermeront toujours à 22h30, contre une heure du matin dans les autres parties du territoire. « La situation de ces municipalités ne nous permet pas de poursuivre le déconfinement » a indiqué Mariana Vieira da Silva, porte-parole du gouvernement à l'issue d'un Conseil des ministres, précisant que le nombre de cas avait augmenté à Lisbonne, surtout chez les plus jeunes.

Dans le reste du pays, le processus de déconfinement se poursuivra selon les modalités dévoilées début juin par le gouvernement. Ces nouvelles mesures prévoient notamment l'élargissement des horaires pour un large ensemble d'activités et le retour du public dans les enceintes sportives avec une limite fixée à un tiers de leur capacité, à destination du sport amateur dans un premier temps.

Le gouvernement a également annoncé des tests obligatoires au Covid-19 pour les entreprises de plus de 150 salariés et à l'occasion de certains rassemblements publics comme « les événements sportifs, culturels ou familiaux » dont les modalités seront précisées par les autorités sanitaires, selon la porte-parole du gouvernement.

Frappé par une violente vague de coronavirus cet hiver, le Portugal a connu un confinement strict entre la mi-janvier et la mi-mars, avant d'entamer un déconfinement graduel. Après la phase du 14 juin, l'étape suivante se poursuivra à partir du 28. Les bars et discothèques resteront toutefois fermés jusqu'à fin août.

I