Le Chili champion de la vaccination anti-Covid en Amérique latine

18 mars 2021 à 9h00 par Jérome Pasanau

Après avoir été parmi les pays les plus durement touchés par l'épidémie, le Chili est maintenant le premier pays d'Amérique latine à vacciner massivement sa population contre le virus.

LATINA
Crédit: Wikipédia

Avec plus de 25% de sa population ayant reçu au moins une injection de vaccin, le pays aux 19 millions d’habitants de la côte Pacifique de l’Amérique du Sud est devenu le champion de la vaccination en Amérique latine. Au niveau mondial, le Chili se place juste derrière Israël, les Emirats Arabes Unis et le Royaume-Uni. Si le Chili est aujourd’hui devenu le champion de la vaccination, en début de pandémie, le pays était plutôt critiqué pour son incapacité à retrouver et à isoler les personnes infectées.

Un véritable retournement de situation, que l’on doit notamment au gouvernement chilien qui a su anticiper, et surtout négocier, dès le mois d’avril 2020, soit un mois seulement après la déclaration de la pandémie, avec les producteurs de vaccins. Le pays a ainsi commencé à participer à des essais cliniques et a reçu ses premières doses de vaccin en décembre 2020.

Le Chili a immédiatement commencé à vacciner le personnel médical. Une vaccination massive a commencé en février avec plus de 100 000 injections administrées quotidiennement depuis. La semaine dernière, le Chili a passé la vitesse supérieure en triplant les vaccinations quotidiennes. A titre de comparaison, le Brésil n’a pour le moment vacciné que 4% de sa population et l’Argentine seulement 3%.