Le Bitcoin devient la monnaie officielle du Salvador

11 juin 2021 à 8h00 par Jérome Pasanau

Le pays d'Amérique centrale est le premier au monde à accepter la cryptomonnaie, au même titre que le dollar, l'autre monnaie en circulation dans le pays.

LATINA
Le Bitcoin est très volatile, mais l'intérêt croissant d'institutions et d'entreprises considérées c
Crédit: Flickr

C’est une petite révolution. Le congrès salvadorien a approuvé mercredi 9 juin, une loi convertissant le Bitcoin en monnaie légale. Il s’agit d’une initiative sans précédent dans le monde, défendue par le président Nayib Bukele pour dynamiser la croissance du pays d’Amérique Centrale. L’objectif pour le gouvernement, est de générer des emplois, et d’inclure financièrement des milliers de personnes qui sont en dehors de l’économie légale dans ce pays où 70% de la population n’a pas de compte en banque. « La présente loi a pour objet la régularisation du Bitcoin comme monnaie à cours légal, sans restriction avec pouvoir libératoire, illimité dans toute transaction » stipule le premier article de cette loi, qui doit être soumise pour ratification au chef de l'État.

Samedi, Nayib Bukele avait annoncé son intention de légaliser le Bitcoin, avec pour objectif de générer des emplois et de « permettre une inclusion financière à des milliers de personnes qui sont en dehors de l'économie légale ». Il avait expliqué que « 70% de la population n'avait pas de compte en banque et travaillait dans l'économie informelle ».

Dans l'économie dollarisée du Salvador, les envois de fonds des Salvadoriens depuis l'étranger sont un soutien important et équivalent à 22% du produit intérieur brut. Le Bitcoin est un actif décentralisé et sans connexion directe avec l'économie réelle, qui repose sur les technologies de blockchain. Cette cryptomonnaie reste très volatile, mais l'intérêt croissant d'institutions et d'entreprises, considérées comme stables, contribue à la faire peu à peu entrer dans les mœurs, au-delà des initiés.

I