La Seleção contre l’organisation de la Copa America au Brésil

10 juin 2021 à 7h00 par Jérome Pasanau

Les joueurs brésiliens s'opposent à l'organisation de la Copa America au Brésil, mais ils seront sur le terrain s'il est autorisé par la justice.

LATINA
La cour suprême doit décider aujourd'hui si la compétition aura lieu ou non.
Crédit: Flickr

A quelques jours du coup d'envoi de la Copa América au Brésil, le suspense est total. La cour suprême doit décider jeudi 10 juin si la compétition aura lieu ou non. « Le président de la Cour suprême, Luiz Fux, a convoqué jeudi une session virtuelle extraordinaire d'une durée de 24 heures, pour que les magistrats statuent au sujet de la réalisation de la Copa America au Brésil » a fait savoir l'instance dans un communiqué.

Les 11 juges vont statuer en urgence, en raison du caractère exceptionnel des recours présentés par un syndicat et un parti de gauche, le coup d’envoi étant prévu dimanche, avec le match Brésil-Venezuela, à Brasilia. Ce jugement aura lieu de façon virtuelle, sans débat entre les juges, qui enverront leur vote écrit tour à tour jeudi. Même si les recours n'aboutissent pas, d'autres menaces pèsent sur le tournoi : le maire de Rio de Janeiro a déclaré vendredi qu'il pourrait faire annuler les matchs prévus dans sa ville, si la situation sanitaire venait à s’aggraver.

Les joueurs de la Seleçao de leur côté se sont déclarés contre l’organisation du tournoi, même s’ils n’ont pas prévu de le boycotter. « Nous sommes contre l'organisation de la Copa América, mais nous ne dirons jamais non à la sélection brésilienne » ont publié les joueurs sur leurs comptes officiels de plusieurs réseaux sociaux, à l'issue du match de qualifications pour le Mondial 2022 contre le Paraguay, match gagné 2 à 0 pour la petite histoire. « Pour diverses raisons, qu'elles soient humanitaires ou professionnelles, nous sommes insatisfaits de la façon dont la Conmebol a géré la Copa America » ont-ils ajouté.