L’Argentine, premier pays d’Amérique latine à produire le vaccin russe (vidéo)

26 avril 2021 à 8h00 par Jérome Pasanau

Le président Alberto Fernandez s'est félicité mardi que son pays devienne le premier en Amérique latine à produire le vaccin russe Spoutnik V.

LATINA
L'Argentine a été le premier pays d'Amérique latine à approuver le Spoutnik V.
Crédit: Twitter @spoutnikvaccine

« Nous sommes très enthousiastes. Ce sera une grande occasion de faire avancer la lutte contre la pandémie, non seulement en Argentine, mais aussi en Amérique latine » a déclaré le président argentin Alberto Fernandez, mardi 20 avril. Le fonds russe d’investissement direct avait lui, un peu plus tôt, annoncé dans un communiqué un accord avec le laboratoire privé argentin Richmond pour produire le Spoutnik V à partir de juin. Approuvé dans plus de 10 pays d’Amérique latine, le vaccin produit en Argentine « contribuera à faciliter les livraisons à d’autres partenaires de la région » a déclaré Kirill Dmitriev, le président du fond russe d’investissement direct.

Le laboratoire Richmond a déjà produit de son côté un premier lot de 21 000 doses, doses qu’il a envoyées pour contrôle de qualité au centre Gamaleïa, l’institut de recherche russe en épidémiologie et microbiologie qui a développé le vaccin. Un million de doses seront produites par mois pendant un an à partir de juin, jusqu’à l’ouverture d’une nouvelle usine qui permettra de produire 5 millions de doses mensuelles.

Le 23 décembre 2020, l’Argentine a été le premier pays d’Amérique latine à approuver le Spoutnik V, à la veille de recevoir une première livraison de 300 000 doses. La vaccination a débuté six jours plus tard. Quelque 5,6 millions d’Argentins ont déjà été vaccinés, dont 800 000 ont reçu deux doses des vaccins disponibles : le Spoutnik V, le vaccin du laboratoire chinois Sinopharm et celui du laboratoire suédo-britannique AstraZeneca.