L'Argentine légalise l'avortement

30 décembre 2020 à 8h20 par TD

Ce 30 décembre 2020 est une journée qui rentre dans l'histoire de l'Argentine : le Congrès a légalisé l'Interruption Volontaire de Grossesse.

LATINA
Crédit: Pixabay

38 voix pour, 29 voix contre : à la proclamation des résultats, après 12 heures de longs débats, des milliers de partisans pro-avortement ont laissé éclaté leur joie dans les rues de Buenos Aires. 

Les sénateurs argentins - pourtant à majorité conservateurs, et qui avaient rejeté un texte similaire en 2018 - ont approuvé la loi prévoyant l’autorisation de l’IVG jusqu’à 14 semaines. Les députés avaient voté dans le même sens le 11 décembre. C’est donc officiel : l’avortement est légal. Jusqu’ici, il n’était permis qu’en cas de viol ou de danger pour la mère. 

L’Argentine devient le premier “grand” pays d’Amérique Latine à légaliser l’IVG. Jusqu’à présent, il n’était autorisé qu’à Cuba, au Guyana et en Uruguay.

I