Koh-Lanta : Denis Brogniart annonce le retour d'un candidat emblématique ce vendredi (vidéo)

26 mars 2021 à 16h46 par A.L.

Surprise pour les fans de Koh-Lanta ! Un aventurier emblématique du jeu va faire son grand retour ce vendredi 26 mars dans l'édition "Les armes secrètes".

LATINA
Denis Brogniart annonce une surprise aux téléspectateurs de Koh-Lanta.
Crédit: Capture d'écran Twitter

Alors qu'on a tristement appris que Moundir, un ex-candidat emblématique de Koh-Lanta, était actuellement hospitalisé à cause de la Covid-19, Denis Brogniart vient aujourd'hui d'annoncer qu'un autre célèbre aventurier allait faire son grand retour dès ce vendredi 26 mars le soir dans l'édition "Les armes secrètes" diffusée sur TF1.

Un jeu de confort avec Teheiura

Teheiura, le célèbre Tahitien qui avait marqué les téléspectateurs lors de sa première apparition dans la saison 11 en Indonésie, puis en 2012 dans La revanche des héros, en 2014 dans La Nouvelle édition et en 2020 dans l’édition spéciale L’île des héros, était de passage à Tahiti au moment du tournage pour le salon du livre et la promotion de sa biographie Aventurier dans l’âme.

L'occasion pour lui de venir rencontrer les candidats actuels dans le cadre d'un jeu de confort. "Totalement inédit dans l’histoire de 'Koh-Lanta', une récompense absolument fabuleuse dans un jeu de confort : Teheiura !", a en effet annoncé Denis Brogniart dans un teaser du troisième épisode à découvrir ce vendredi sur TF1.

"C’est incroyable de voir 'Koh-Lanta' s’installer en Polynésie, chez moi à Taha’a. Cela faisait quelques années que la production y pensait mais c’était compliqué à réaliser. Je suis content parce que ça va donner une belle image de mon île", a de son côté confié l'ex-aventurier à TV Mag - Le Figaro

"Taha’a est une île de 5.000 habitants qui reste encore assez sauvage et authentique, sans grandes structures à part un collège. J’ai grandi dans la vallée jusqu’à mes 20 ans avant de partir en métropole, je connais très bien les lieux. J’y ramassais le coprah, la banane et le café avec mes parents. Je passais mes vacances sur les motus à ramasser des coquillages pour en faire des colliers et fabriquer des colliers que je vendais au marché pour me faire de l’argent de poche", a-t-il conclu avec nostalgie.

I