Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Musique

Jennifer Lopez révèle avoir souffert de dépression durant le confinement

18 novembre 2020 à 16h30 Par A.L.
Jennifer Lopez a mal vécu le confinement.
Crédit photo : Capture d'écran Instagram © Jlo

Si la vie durant le confinement a été difficile pour tout le monde, Jennifer Lopez vient d'aborder la manière dont elle l'avait vécu de son côté.

C'est un fait, la pandémie de coronavirus a été naturellement difficile pour de nombreuses personnes, célébrités y compris à l'instar de Jennifer Lopez. En effet, même si la star a semble-t-il tout pour être heureuse, le confinement a également eu des conséquences néfastes sur sa santé mentale, comme elle vient de le confier à la chaîne El Zol 107.9. "Vous savez, ce n'est pas facile. Et pendant ce confinement, je pense que tout le monde a eu un moment de déprime ou chacun avait peur de ce qui allait se passer", a-t-elle déclaré.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Jennifer Lopez (@jlo)

La star a poursuivi en disant : "J'ai eu beaucoup de moments où je me sentais vraiment mal, mes enfants aussi, tout le monde à la maison. Les jours où vous vous sentez mal, il est plus important de vous lever et de faire quelque chose. Faites un peu d'entraînement à la maison, faites quelque chose qui vous fera vous sentir bien. Cuisinez quelque chose que vous aimez, soulevez-vous, continuez". "Il y a eu un moment où Emme, ma fille, est venue sur mon lit en pleurant : "Pourquoi cela se passe-t-il ? Mes amis me manquent. Pourquoi cela se produit-il dans notre vie ?'", a avoué Jennifer Lopez. "Je lui ai dit que parfois les choses doivent changer, et quand les choses changent parfois ça fait un peu mal. Mais ce sera toujours pour le bien de tous", a continué la chanteuse. "Parfois, vous devez vivre ces moments et vous devez rester forts et reconnaissants dans ces moments, car nous en avons tellement. Nous avons notre santé, nous sommes ensemble, nous avons de l'amour", a-t-elle conclu.