Ile-de-France : la circulation inter-files des deux-roues réexpérimentée dès le mois de juin

26 février 2021 à 11h00 par Iris Mazzacurati

Les deux-roues motorisés vont pouvoir de nouveau expérimenter la circulation inter-files dans 12 départements, a annoncé la Sécurité routière dans un communiqué jeudi 25 février. Les huit départements de l'Ile-de-France figurent de nouveau dans la liste.

LATINA
Menée entre 2015 et janvier 2020, la première expérience de circulation inter-files avait duré trois
Crédit: PxHere - photo d'illustration

La première expérimentation dans 11 départements, terminée le 31 janvier dernier, n’avait pas été concluante, loin de là, puisque l’accidentalité des deux-roues motorisés avait connu une hausse de 12 % durant ce laps de temps. Dès le 1er février, les motos n’avaient donc plus eu le droit de circuler entre deux files, partout en France.

La sécurité routière avait malgré tout promis de renouveler l’expérience. On en connaît désormais le calendrier et la carte, après une rencontre entre les principaux représentants d’associations d’usagers des deux-roues motorisés et la Sécurité routière.



L’expérimentation sera relancée dans 12 départements : les 11 départements d’origines (les huit départements d’Ile-de-France, le Rhône, les Bouches-du-Rhône et la Gironde) auxquels s’ajoute la Haute-Garonne. Lors de la première expérimentation, celui-ci était "zone témoin" et servait de point de comparaison par rapport aux autres départements testés.

Lors de cette nouvelle tentative, des panneaux seront installés pour indiquer que l'itinéraire emprunté autorise l'inter-files. En parallèle, la Sécurité routière propose d’"intensifier la communication et la formation pour mieux faire connaître ces nouvelles règles", précise le communiqué.

Le projet de décret précisant les nouvelles modalités de l'expérimentation sera transmis au début du mois de mars Conseil d'Etat, pour une mise en œuvre "attendue en juin", à condition évidemment que le décret soit validé par le Conseil d'Etat.

Menée entre 2015 et janvier 2020, la première expérience de circulation inter-files avait duré trois ans, avec pour objectif d’envisager la légalisation et "organiser un partage apaisé de la route".

I