Info locale

Grève du 5 décembre : les premières prévisions de trafic annoncent la couleur

02 décembre 2019 à 11h05 Par Mikaël Livret
Un syndicat de cheminot évoque une grève suivie à presque 100% par les conducteurs en banlieue parisienne.
Crédit photo : Common Wikimédia

Pas de surprise : le mouvement social du jeudi 5 décembre s’annonce très suivi, surtout dans les transports en commun. Un syndicat de la SNCF a déjà évoqué les premières prévisions de trafic en Île-de-France.

La grève contre la réforme des retraites s'annonce particulièrement suivie dans les transports. Plusieurs lignes de métro pourraient être totalement à l'arrêt, comme ce fut le cas mi-septembre. Du côté de la SNCF en Île-de-France, les premières estimations du nombre de grévistes laissent deviner que la mobilisation sera quasi générale. « Sur les lignes D et R, on pense atteindre les 97 % de grévistes », explique par exemple Fabien Villedieu de SUD-Rail, dans Le Parisien.

Des cadres vont être mobilisé pour faire rouler des trains, au moins aux heures de pointes. Un dispositif déjà utilisé lors de précédents mouvements comme lors de la grève du 13 septembre dernier, les cadres de réserve avaient permis d’assurer un trafic d'environ 40 % aux heures de pointe sur les RER A et B, alors même que 95 % des conducteurs avaient cessé le travail.

Veillée d’armes à Matignon

Le gouvernement s’est retrouvé au grand complet, dimanche, autour du Premier Ministre Edouard Philippe pour s’accorder sur la très contestée réforme des retraites, qui risque de paralyser le pays à partir de jeudi. Selon un sondage Ifop pour le JDD, les Français veulent une réforme mais ne font pas confiance au gouvernement pour la mener. Vendredi dernier déjà, plusieurs ministres se sont rencontrés pour passer en revue les plans de continuité des services publics en cas de blocage du pays : organisation des transports, accueil dans les écoles et les hôpitaux, télétravail, etc...