Insolite

Fit Fat Girls : des influenceuses cassent les clichés sur les "gros"

29 novembre 2018 à 14h38 Par Maud Tambellini
Crédit photo : Wikimedia Commons

Qui a dit que rondeur et sport ne faisaient pas bon ménage? On les surnomme les fit fat girls ; des femmes bien en chair accros aux squats et autres séries d’abdos sur Instagram.

Parce qu’on peut être considéré comme "gros" en terme scientifique (rapport à l’IMC) et pourtant aimer faire du jogging. C’est le sens de l’action des fit fat girls.

Voir cette publication sur Instagram

First 5k- Can’t stop, won’t stop! @adidasrunning #runfortheoceans 🏃🏽‍♀️🏃🏽‍♀️🏃🏽‍♀️

Une publication partagée par A S H L E Y G R A H A M (@ashleygraham) le

A l’instar de la modèle grande taille Ashley Graham ; plusieurs influenceuses sur Instagram essayent de combattre post après post les clichés qui collent encore à leurs poignées d’amour. On a rencontré happy.fit aka Lisa dans la vraie vie, coach sportive en région parisienne.

Voir cette publication sur Instagram

On m’a demandé de raconter mon parcours dans un live, et de raconter comment j’ai pris confiance en moi, si j’avais fait des regimes etc (j’ai eglament noté vos suggestions de sujets a aborder:) Et la 1ere chose que je vous dirai pendant le live c’est qu’avoir confiance en soi ca ne commence pas par le corps, mais par la tete:) Bien sur que j’ai fait des regimes (pas qu’un d’ailleurs), bien sur qu’ils ont tous marché en plus, et bien sur que j’ai tout repris, et toujours plus! J’ai fait je ne sais combien de yoyo, j ´ai pesé plus de 100kilos, mais je ne me rendais compte que du physique, jamais je ne me suis rendue compte que je faisais yoyo dans ma tete et dans mon coeur aussi... Aujourdhui je me fais confiance et je fais confiance a mon esprit autant qu’a mon corps et croyez moi, travaillez l’esprit est beaucoup plus engageant que travailler le physique:) c’est aussi pour ca que c’est plus gratifiant et que ca tient sur le long terme surtout! C’est ca que je vous apprends en atelier confiance en soi, car j’ai ete comme vous, a chaque fois que je vous donne un exemple de ce que j’ai vecu ca vous fait sourire, parce que je tombe juste vu que je sais ce que vous ressentez:) Et vous montrer qu’on peut vivre en paix peu importe son poids c’est ma mission de vie❤️ Des bisous enveloppés d’amour mes frisettes . Tenue @fableticseu 📷 @gogirlzsport . #faispetertesbarrieres #confianceensoi #strongnotskinny #ateliersconfianceensoi #beautybeyondsize #curvesaresexy #feelgood #loveyourcurves #happy #loveyourbody #loveyourself #curves

Une publication partagée par Lisa Nasri (@happy.fit_) le

Fière de sa taille « plus size », elle a lancé il y a deux ans et demi le concept happy fit. Ce sont des cours de sport ludiques pour tous où le but est avant tout de s’amuser et de s’accepter tel que l’on est. Lisa a notamment un conseil de base pour arriver à s’accepter tel que l’on est ; se mettre nu devant son miroir !

En gros pour Lisa, c’est le seul moyen de vraiment se voir et de comprendre comment et pourquoi son corps a changé. Est-ce que c’est une grossesse, est-ce que c’est le manque de sport ou est-ce que c’est tout simplement le fait de kiffer la vie à coup d’apéros et de burgers ?

Une fois le diagnostic établi, il faut alors prendre une décision. Soit j’accepte mes kilos en trop et je vais alors m’acheter plein de nouveaux vêtements à ma taille. Soit je ne les accepte pas et alors je vais mettre mes baskets et je me bouge. À vous de jouer !