Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Nación Latina

Face à l’épidémie de coronavirus, l’Amérique Latine se confine !

23 mars 2020 à 08h00 Par Jérome Pasanau
Crédit photo : Twitter @FMInoticias

Face à la propagation rapide du Covid-19, les gouvernements multiplient les appels à rester chez soi.

Restez chez vous ! Le mot d’ordre se répand partout dans le monde. Plus de 900 millions de personnes sont appelées à rester confinées chez elles pour éviter de propager le virus. La plupart font l’objet d’un confinement obligatoire. Les autres sont soumises à un couvre feu, à des quarantaines ou encore à de simples appels à ne pas sortir.  

Selon un dernier bilan, l’Amérique Latine enregistre plus de 300 morts liés au coronavirus. Plus de 25 000 personnes sont également infectées.

Après le Venezuela, l’Argentine et le Salvador, la Bolivie est désormais entrée en confinement obligatoire dimanche 22 mars. La Colombie devrait suivre mardi. Au Brésil, l’Etat de Sao Paulo sera également placé en quarantaine pour 15 jours à compter de mardi.  

Au Mexique, devant l’inaction du président Andrés Manuel López Obrador, plusieurs gouverneurs ont pris des initiatives comme la fermeture des écoles et de certains sites touristiques. 207 personnes infectées et deux décès sont déjà signalés dans le pays. 

Les contagions ne s'arrêtent pas. 

Le Brésil est le pays avec le plus de cas et de décès en Amérique Latine. Samedi 21 mars, un dernier bilan faisait état de 18 morts et de 1 128 personnes infectées.   L'Équateur, avec 7 morts et 532 personnes infectées, a décrété un couvre-feu national de 19h à 5h du matin. De son côté, le Chili a signalé samedi son 1er décès. Le pays enregistre également 537 cas positifs. Depuis hier soir, le pays a instauré également un couvre feu nocturne.   

Premier décès en Colombie. Il s'agit d'un homme de 58 ans, habitant la ville de Cartagène. Le chauffeur de taxi avait transporté deux citoyens étrangers dans son véhicule il y a quelques jours. La Colombie va passer en confinement obligatoire à partir de mardi pour près de trois semaines. 

Le Pérou, qui est en quarantaine obligatoire, a également ajouté un cinquième décès lié au Covid-19 et les cas positifs sont passés à 318. L'Argentine fait état de 4 morts et 158 ​​infections. La quarantaine est instaurée. Mais peu respectée. Le gouvernement envisage d’établir un confinement plus fort.   

La République dominicaine, avec 3 décès et 112 infections, reste en état d'urgence. Depuis vendredi le couvre-feu est mis en place entre 20h et 6h du matin jusqu'au 3 avril. 

Le Paraguay, avec un mort et 18 cas confirmés, reste en quarantaine jusqu'au 12 avril. 

Le Venezuela a signalé 70 cas positifs dans le pays. Les activités scolaires et professionnelles sont suspendues.  

L'Uruguay compte 110 patients et la suspension des cours, des spectacles et de la plupart des activités liées au secteur public est en vigueur. Le Panama signale déjà 245 infections et 3 décès. Toutes les entreprises des secteurs non essentiels sont fermées pendant 30 jours, les cours sont suspendus jusqu'au 7 avril. 

Le Guatemala enregistre un décès et 17 personnes touchées. Le pays est sous le couvre-feu.  

Au Honduras, avec 24 cas, le couvre-feu total a été ordonné sur l'ensemble du territoire. 

Le Salvador a trois cas et se trouve dans une situation d'urgence nationale. Les habitants sont confinés totalement pendant 30 jours. Le Nicaragua n'enregistre que deux cas. 

À Porto Rico, il y a eu un décès et 21 infections. Sur l'île de Guadalupe un autre décès et 51 infections. A Trinité-et-Tobago 49 cas ont été signalés, la plupart sont des voyageurs qui avaient été mis en quarantaine après avoir été sur un bateau de croisière. Haïti a décrété un couvre-feu et l'état d'urgence sanitaire dans le pays, deux cas sont recensés.