Espagne : le président catalan a été condamné pour désobéissance

20 décembre 2019 à 10h06 par Gianni CASTILLO

Le verdict sur l'indépendantiste Quim Torra est tombé hier. Le président de la région de Catalogne a été reconnu coupable pour désobéissance pour avoir enfreint la loi électorale.

LATINA
Quim Torra a été condamné à 18 mois d'interdiction d'exercice d'un mandat public et 30.000 euros d'a
Crédit: Pixabay

Quim Torra a été condamné à Barcelone par la plus haute cour de Catalogne à 18 mois d’interdiction d’exercice d’un mandat public. La raison : le président de la région de Catalogne est accusé d’avoir refusé de retirer des symboles pro-indépendantistes (drapeaux et rubans jaunes). Les faits se sont déroulés avant les élections législatives du 28 avril 2019 dans le pays. La commission électorale espagnole juge ce refus d’obtempérer comme une propagande volontaire du chef de l’exécutif catalan.

Le principal intéressé, qui a aussi été condamné à une amende de 30.000 euros, a décidé de faire appel et a saisi la Cour suprême d’Espagne.

I