Equateur : des guerres de gangs dans les prisons font au moins 75 morts

25 février 2021 à 7h41 par TD

Le pays sud-américain est sous le choc après le massacre de 75 détenus dans plusieurs prisons du pays victimes d'une série de mutineries.

LATINA
Les violences dans les prisons d'Equateur sont causées par les rivalités entre gangs de narcotrafiqu
Crédit: Pixabay - photo d'illustration

Trois prisons d’Equateur ont été touchées par ces violents affrontements simultanés, attribués à des gangs de narcotrafiquants. Des rivalités qui ont fait éclater une série de mutineries : 33 morts à Cuenca, 34 à Guayaquil, 8 à Latacunga.

Un massacre sans précédent" a expliqué le directeur du service pénitentiaire, qui n’a pas fait de morts parmi les forces de l’ordre. Mais certains policiers ont tout de même été blessés lors des affrontements. D’après lui, les violences dans les prisons sont dues aux guerres de pouvoir entre gangs, financés par le trafic de drogue.

Sur Twitter, le président Lenin Moreno a dénoncé une action simultanée “d’organisations criminelles”. L’armée a été appelée en renfort aux abords des prisons, où le calme a pu être rétabli à la tombée de la nuit.

Ce n’est pas la première fois que de telles violences surviennent dans les prisons d’Equateur : en décembre 2020, des affrontements similaires avaient déjà fait 11 morts, dans ce pays où la surpopulation carcérale est un vrai problème : il y a près de 38 000 détenus pour seulement 29 000 places.