Mundo Latino

Équateur : À la découverte d'un mode de transport original, la Tarabita (vidéo)

12 novembre 2019 à 16h30 Par Jérome Pasanau
Crédit photo : Twitter @CetyT

Attention par contre, si vous êtes sujet au vertige, ce moyen de transport n'est pas fait pour vous !

Et on débute avec un petit exercice de géographie. Direction l’Equateur ce petit pays d’Amérique du sud, coincé entre la Colombie et le Pérou. Plus exactement, on va prendre le chemin de Banos de Agua Santa dans le centre du pays, au sud de la capitale Quito :  

« La ville de Banos de Agua Santa se situe stratégiquement en Equateur entre les montagnes. C’est une ville très touristique. Ses places et son église sont les 1ères attractions, où les visiteurs aiment se promener. Mais Banos a quelque chose de plus. Après quelques minutes passées sur la route de Rio Verde, on arrive au pont d’Agoyan. C’est un endroit superbe pour admirer un véritable bijou d’ingénierie, la centrale hydroélectrique d’Agoyan. Quelques kilomètres plus loin, on va retrouver une activité insolite, la Tarabita. » 

La Tarabita, c’est un moyen de transport local et original pour relier les 2 versants d’une vallée :  

« La Tarabita a été créée pour relier les 2 montagnes entre elles. Aujourd’hui son utilisation est principalement dédiée au divertissement et au tourisme. Prenez quelques instants pour apprécier les belles et imposantes chutes d’eau. Mais aussi pour découvrir le fleuve le plus important de la région. Et surtout un paysage magnifique. Les aller retour de la cage vous donneront sûrement envie de tester vous aussi. Les cages, suspendues dans le vide, fonctionnent de manière mécanique, notamment grâce à l’aide de poulies. Ce qui rend le trajet plus agréable et beaucoup plus doux. » 

Et les Incas utilisaient déjà cette méthode semblable à un téléphérique pour se déplacer d’une montagne à l’autre. Beaucoup plus rudimentaire à l’époque, la Tarabita s’est depuis modernisée.  La nacelle glisse maintenant sur un câble électrique. Elle est dirigée par une machinerie, un simple moteur de voiture, qui permet à la nacelle d’avancer. Le moteur, un peu été bricolé, est actionné par un machiniste.  Et attention par contre si vous êtes sujet au vertige, il n’y a ni porte, ni vitre dans la nacelle. Juste le vide en dessous de vous. Profitez en pour profiter de la vue.