Des restaurateurs portugais en grève de la faim

3 décembre 2020 à 9h00 par Jérome Pasanau

Depuis vendredi, 10 patrons sont en grève de la faim devant le Parlement à Lisbonne. Une action choc pour sensibiliser les autorités à leur détresse.

LATINA
Le secteur est touché par des restrictions sanitaires liées à l'épidémie de Covid-19 depuis 9 mois.
Crédit: Twitter @LigaAoFilipe

« Souffrir de la faim, pour pouvoir se nourrir soi-même, et les autres » titrait le 30 novembre le quotidien Publico. Dix restaurateurs portugais en colère, ont décidé depuis vendredi 27 novembre, de faire une grève de la faim devant l’Assemblée de la République à Lisbonne. Objectif : sensibiliser les autorités à leur détresse.

Il faut dire que ça fait maintenant neuf mois que le secteur est touché par des restrictions sanitaires liées à l’épidémie de Covid-19. Les grévistes réclament au gouvernement de meilleures conditions pour les restaurants, les bars et les discothèques. Notamment des horaires élargis et des aides financières à fonds perdus. Faute de quoi, ils iront jusqu’au bout. Plusieurs manifestations ont eu lieu ces dernières semaines dans différentes villes du pays pour réclamer l’aide de l’état pour les secteurs de la restauration, de l’hôtellerie ou encore de la culture.

I