Des fonctionnaires soupçonnés de malversations au Honduras

13 octobre 2020 à 8h00 par Jérome Pasanau

Deux anciens fonctionnaires honduriens sont soupçonnés de malversations avec des fonds publics levés pour lutter contre le coronavirus.

LATINA
Les deux anciens fonctionnaires risquent de six à neuf ans de prison.
Crédit: Twitter @DiarioLaPrensa

Deux anciens hauts responsables de l’agence d’achats de l’Etat hondurien ont été arrêtés lundi 12 octobre. Ils sont soupçonnés de malversations avec des fonds publics levés pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Les deux hommes sont accusés d’avoir dépensé l’équivalent de plus de 4 000 dollars pour isoler cinq fonctionnaires dans un hôtel de luxe après avoir été en contact avec des personnes infectées. Et ce, alors que d’autres solutions gratuites existaient. Les deux anciens fonctionnaires risquent de six à neuf ans de prison.

I