De nouvelles élections en préparation en Bolivie (vidéo)

21 novembre 2019 à 6h45 par Jérome Pasanau

Pour tenter de calmer la situation, la présidente par intérim veut anticiper les élections.

LATINA
Crédit: Twitter @ReynaldoCuba2

L'annonce a pris tout le monde de court. Ce mardi 20 novembre, Jeanine Anez, présidente par intérim de la Bolivie a annoncé vouloir convoquer des élections générales dans les prochaines heures. Une décision prise, pour tenter de mettre fin à la crise politique qui secoue le pays depuis le 20 octobre dernier.

La Bolivie est secouée depuis un mois par des troubles, les manifestations font suite à l'election contestée à un 4ème mandat d'Evo Morales. Le 10 novembre dernier, l'ex président qui a démissionné sous la pression de la rue, lâché par l'armée, s'est réfugié au Mexique. Depuis sa fuite, ses partisans manifestent tous les jours dans les rues de La Paz et dans certaines villes de province pour exiger le départ de Jeanine Anez. Mardi 20 novembre, les manifestations dans les rues de la capitale ont fait 8 morts. Depuis le 20 octobre, le dernier bilan fait état d'au moins 37 morts. 

I