Datway : cette troupe de danseurs cubains séduit les plus grandes stars du reggaeton (vidéo)

7 juin 2021 à 20h10 par A.L.

Vous ne les connaissez pas encore ? Datway, la troupe de danseurs cubains, cartonne pourtant sur les réseaux sociaux. Leurs chorégraphies mêlant salsa, hip-hop et reggaeton, séduisent les plus grands noms de la musique latine. Découvrez !

LATINA
La troupe Datway est devenue virale sur la toile.
Crédit: Capture d'écran Instagram @daddyyankee

La star du reggaeton en personne, Daddy Yankee, leur a fait un bel hommage sur Instagram. Eux ? Datway, une troupe de seize danseurs cubains, qui sont promis à une belle carrière. Et pour cause... Leurs vidéos postées sur les réseaux sociaux séduisent des milliers d'internautes qui apprécient voir ces jeunes de 18 à 32 ans enchaîner des pas de hip-hop et de breakdance dans les rues de la Havane.

"À l’étranger, on voit toujours Cuba comme le pays de la salsa mais ici il y a aussi beaucoup de talent dans le hip-hop, avec beaucoup de danseurs qui viennent de la rue", confie Liuven Dopico, 28 ans, cité par Ouest France"Si c’est une salsa, on la mélange avec des danses urbaines, mais si c’est un reggaeton, on peut lui mettre des pas de salsa", explique un de ses collègues, Chaiky.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Daddy Yankee (@daddyyankee)

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par los datway (@chaikydari)

Leur talent est tel que de grandes stars de la musique latine sont venus les féliciter sur les réseaux sociaux. Outre Daddy Yankee, Ricky Martin a également chanté leurs louanges. "Ce qu’il y a de mieux !", a-t-il ainsi écrit sous une de leurs publications sur Instagram.

La troupe Datway a aussi eu la chance de remporter un challenge en ligne lancé par le duo de reggaeton Ozuna et Ovi. Le pitch ? Créer une chorégraphie sur leur chanson. Ils ont ainsi remporté 10.000 dollars, un très joli pactole quand on sait que le salaire minimum du pays est de 87 dollars. La moitié de cet argent a été utilisé "dans la technologie" pour améliorer la connexion internet, acheter du matériel professionnel pour filmer les clips, a ainsi expliqué Ernesto Rodriguez, le directeur de la troupe. De quoi promettre ces danseurs à un bel avenir !

I