Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Covid : quelles pistes pour éviter un reconfinement en Ile-de-France ?

02 mars 2021 à 14h45 Par Lucas Pierre
La piste du reconfinement en Ile-de-France le week-end serait sérieusement envisagée.
Crédit photo : CC0

Tension hospitalière à la hausse, retour des beaux jours, températures clémentes… tous ces paramètres nous amènent à réfléchir aux meilleurs moyens pour éviter un nouveau reconfinement de la région en week-end, solution manifestement de plus en plus envisagée par les élus.

« Les semaines qui arrivent vont être difficiles ». Voilà les mots du Premier ministre, Jean Castex, ce mardi 2 mars lors d’une réunion de groupe avec les députés de la majorité. Avec le retour des beaux jours et des températures clémentes, l’heure semble être au relâchement et c’est dans une semaine « décisive » qu’entre l’Ile-de-France. Placée sous « surveillance renforcée », la région pourrait être confinée dès le 6 mars prochain.

Alors, quelles solutions existent pour éviter de vivre un troisième confinement ? Plusieurs pistes ont été proposées ces derniers jours par les élus de la région. Anne Hidalgo, par exemple, s’exprimait ce lundi après s’être entretenue avec les autorités sanitaires et locales.

Des cours en extérieur

Pour lutter contre la reprise épidémique, la maire de Paris propose notamment « aux enseignants de faire cours fenêtre ouvertes, en profitant du retour des beaux jours », ou encore « de permettre aux enseignants de faire classe en extérieur toutes les fois que ce sera possible ». En ce sens, la ville compte mettre à disposition squares et jardins publics qui seraient aménagés pour l’occasion. Du côté des étudiants, la maire de Paris manifeste son souhait d’ouvrir « des lieux supplémentaires afin de réviser au calme » avec, par exemple, des musées, des théâtres, des centres municipaux, les maisons de la vie associative et citoyenne et les gymnases.

Multiplier les doses de vaccin

Il s’agit-là d’une demande plus que d’une proposition. Anne Hidalgo a indiqué avoir « demandé à l’ARS, au préfet de police et au préfet de région que nous puissions multiplier par quatre les quantités de vaccins dans la métropole parisienne ». Toujours sur les vaccins, la maire de Paris demande à ce qu’« Astrazeneca soit déployé en priorité dans les quartiers populaires et pour les adultes qui travaillent dans les crèches, les établissements d’enseignement, mais aussi pour les policiers ».

Lieux de culte et marchés en plein air

La région fait des propositions. Valérie Pécresse a par exemple émis le souhait de garder ouverts les lieux de culte et les marchés en plein air en cas de reconfinement. Car la présidente de la région Ile-de-France l’a bien expliqué : « je souhaite qu’on fasse tout pour éviter ce reconfinement de l’Ile-de-France, mais je sais qu’il va falloir prendre de nouvelles mesures. Si le gouvernement me demande et me justifie des mesures de restrictions dures, je ne m’y opposerai pas ».

Thoiry fermé jusqu’au mois d’avril

Certains ont en revanche bien plus pessimistes. C’est le cas du Zoo de Thoiry, dans les Yvelines. Et il va donc falloir de nouveau attendre avant de pouvoir profiter des animations proposées par le parc animalier. Une fermeture du parc a été décidée dans le week-end. Auprès du quotidien Le Parisien, la PDG du Groupe Thoiry, Christelle Bercheny indique anticiper « un reconfinement de l’Ile-de-France les week-end », moment où l’affluence est au plus haut. « Rester ouvert ne serait donc pas rentable », ajoute la PDG.