COVID : des affiches posées sur les maisons des personnes contaminées au Venezuela

12 avril 2021 à 7h00 par Jérome Pasanau

Le maire d'une commune a mis des affiches sur toutes les maisons où résidaient des personnes atteintes du Covid-19. Pour lui, il s'agissait d'une mesure sanitaire.

LATINA
Le Venezuela fait face à une deuxième vague de la pandémie depuis l'arrivée du variant brésilien.
Crédit: Facebook Haciendo Pais San Felipe

Luis Adrian Duque, maire pro-Chavez favorable au pouvoir, marquait « de manière macabre les maisons de patients souffrant du Covid-19 » dans le cadre d’une campagne de prévention, a dénoncé sur Twitter le procureur Tarek William Saab. Selon ce dernier, il s’agit d’un acte de « ségrégation ». Le Parquet a fait « retirer les affiches insolites collées sur les maisons » précise-t-il.

Selon des vidéos sur les réseaux sociaux, le maire faisait coller des affiches avec un cercle rouge barré sur les murs des maisons des malades. « Sur toutes les maisons où il y a un patient Covid, voilà! Alerte! La conscience est le meilleur vaccin » disait fièrement le maire, devant une affiche.

Que tristeza que tambien en nuestro municipio San Felipe El Alcalde encargado Rogger Daza adoptara esta actitud de...

Publiée par Haciendo Pais San Felipe sur Mercredi 7 avril 2021

Le Venezuela, 30 millions d’habitants, fait face à une deuxième vague de la pandémie depuis l’arrivée du variant brésilien. Le pays a enregistré 165 000 cas dont plus de 20 000 en mars, pour un peu moins de 1 700 décès depuis le début de la pandémie, selon les chiffres officiels. L’opposition et des ONG estiment que ces chiffres sont largement sous-évalués.

I