Covid : Bolsonaro demande aux Brésiliens “d’arrêter de geindre”

5 mars 2021 à 8h43 par TD

Des propos cinglants et provocateurs, comme à son habitude : le président du Brésil, toujours très sceptique sur la pandémie, critique les mesures de restrictions prises par certaines villes du pays.

LATINA
Le président d'extrême-droite est très critiqué pour son manque d'empathie dans la gestion de la pan
Crédit: Flickr - Jeso Carneiro

Une nouvelle sortie qui fait couler beaucoup d’encre au Brésil, qui est en train de vivre l’une de ses semaines les plus meurtrières depuis le début de la pandémie. Lors de l’inauguration d’une ligne ferroviaire, le président Jair Bolsonaro a pris la parole pour réaffirmer son scepticisme à l’égard du coronavirus et des mesures de restrictions.

"Ça suffit avec ces histoires (...) vous allez pleurer jusqu’à quand ?” a lancé Bolsonaro depuis l’Etat du Goais. “Nous regrettons les morts” a tout de même assuré le chef de l’Etat, “mais où va le Brésil si on arrête tout ? (...) Il faut arrêter de geindre”. 

Bars et restaurants fermés à Rio

Le président d’extrême-droite réagissait aux nouvelles mesures de restrictions sanitaires prises par certains gouverneurs dans des états du Brésil : à Rio par exemple, les bars et restaurants sont maintenant fermés, et un couvre-feu nocturne a été décrété.

I