Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Mundo Latino

Comment célèbre-t-on la nouvelle année en Amérique Latine ? (vidéo)

13 décembre 2019 à 16h30 Par Jérome Pasanau
Crédit photo : Pixabay

Pour fêter le passage à la nouvelle année en Amérique Latine, il y a quand même quelques petits trucs à connaitre.

On débute en musique pour se mettre dans l’ambiance des fêtes avec un titre incontournable en Amérique Latine, le Burrito de Belem :

Côté traditions, vous connaissez peut-être celle de manger 12 grains de raisins aux 12 coups de minuit le soir de la nouvelle année. Elle vient d’Espagne mais est très répandue en Amérique Latine. Pour chaque raisin avalé, il faut faire un vœu qui correspondra à chacun des 12 mois.

Au Chili et en Colombie, si vous voyez des personnes faire le tour du quartier à pied avec une valise, c’est normal. C’est une manière de se souhaiter une année riche en voyage. Toujours au Chili, le 31 au soir, on mange une cuillère de lentilles à minuit. Histoire de se porter chance pour la future année de travail et en matière d’argent. Autre coutume, en Colombie, on place des pommes de terre sous son lit, et oui, ça porterait chance paraît-il et ça serait symbole de prospérité.

Au Brésil, vu que c’est l’été, on va sauter 7 fois dans les vagues pour se porter chance. Au Mexique, on préfère laver l’entrée de sa maison. Tandis qu’au Pérou et en Equateur, on brûle des poupées pour conjurer le mauvais sort.

En Argentine, il faut penser à se lever de son lit du pied droit au moment des 12 coups de minuit, histoire de bien commencer l’année du bon pied.

Au Salvador, traditionnellement, on casse un œuf dans un verre, et on le laisse toute la nuit au bord de sa fenêtre. Tandis qu’au Guatemala, on préfère lancer 12 centimes dans son dos pour espérer gagner de l’argent.

Et vous ? Comment célébrez-vous les fêtes de fin d’année ? Rendez vous sur la page Facebook de Latina pour laisser vos messages.