Colombie : une quarantaine de blessés après une attaque à la voiture piégée (vidéo)

16 juin 2021 à 8h00 par Jérome Pasanau

Un attentat à la voiture piégée, mardi 15 juin, a fait au moins 36 blessés dans une base militaire de la ville de Cucuta dans le nord-est de la Colombie.

LATINA
Le gouvernement a attribué cette attaque à la guérilla de l'Armée de libération nationale (ELN).
Crédit: Twitter @Jahfrann

Selon le dernier bilan communiqué par le gouvernement colombien, l’attentat à la voiture piégée qui a eu lieu mardi dans une base militaire de la ville de Cucuta, a fait au moins 36 blessés. Le gouvernement a attribué cette attaque à la guérilla de l'Armée de libération nationale (ELN). En annonçant ce bilan, Diego Molano, le ministre de la Défense a condamné un « acte terroriste visant des soldats colombiens ».

Trois des militaires blessés durant l'attaque sont dans un état grave précise le ministre. « L'hypothèse de départ de l'enquête est que l'ELN est à l'origine de cet acte insensé et ignoble » a indiqué Diego Molano. L'ELN est considérée comme la dernière guérilla active du pays depuis l'accord de paix de 2016 avec la rébellion des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC).

Le président colombien, Ivan Duque s’est immédiatement rendu sur place « pour superviser la situation » précise un communiqué du ministère de la défense. Selon les premiers éléments connus, deux personnes au volant d'une camionnette Toyota blanche se seraient infiltrées dans la base aux alentours de 15h, heure locale, en se faisant passer pour des fonctionnaires. Elles ont ensuite déclenché deux explosions dans le véhicule qui ont touché l'unité militaire.