Colombie : la police sur le point d’être réformée

9 juin 2021 à 8h00 par Jérome Pasanau

Le président colombien Ivan Duque a ordonné la rédaction d'un décret pour moderniser la police en matière de droits humains.

LATINA
Le président a notamment annoncé la création au sein de la police d'une « direction des droits humai
Crédit: Flickr

Sous la pression de la rue et de la communauté internationale, le président colombien Ivan Duque a annoncé dimanche 6 juin, une réforme de la police critiquée pour sa violente répression du mouvement social qui secoue le pays depuis fin avril et a fait plus de 60 morts. Le chef de l’État conservateur a déclaré avoir ordonné la rédaction d’un « décret qui modernisera la structure organisationnelle de la police nationale, avant tout pour consolider la politique (…) en matière de droits humains » lors d’une cérémonie de promotion de policiers à Bogota.

Le président a notamment annoncé la création au sein de la police d’une « direction des droits humains » dirigée par un expert extérieur aux forces de l’ordre. Un communiqué du ministère de la Défense, dont dépendent les forces de police, a détaillé les principaux piliers de la réforme. En plus de la création d’une direction spécifique destinée à la « prévention, protection et respect des droits humains », le projet prévoit une restructuration des services d’inspection internes et un meilleur suivi des plaintes des citoyens.

La formation des policiers sera aussi revue, s’alignant sur les standards internationaux. Il s’agit d’assurer « la professionnalisation pour que tous les policiers soient formés en droits et usage de la force » a précisé le ministre de la Défense Diego Molano. Le gouvernement n’a toutefois pas cédé aux revendications des manifestants qui réclamaient la démilitarisation totale de la police et sa transformation en un corps civil.