Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Champigny-sur-Marne : les policiers en colère après l’attaque du commissariat

12 octobre 2020 à 16h30 Par Maud Tambellini
Crédit photo : Imprim écran Twitter @prefpolice

Un peu partout en France, des policiers ont manifesté ce midi devant leurs commissariats pour dénoncer une banalisation de la violence à leur encontre. Dernier fait en date ; l’attaque du commissariat de Champigny-sur-Marne.

Des vidéos ont fait le tour des réseaux sociaux. Le soir du samedi 10 octobre, peu avant minuit, une quarantaine d’individus a attaqué le commissariat de Champigny-sur-Marne à coup de tirs de mortiers d’artifice. 

Le commissariat visé se situe au cœur de la cité de Bois-l’Abbé, gangrénée par le trafic de drogues. Le quartier est pourtant en zone de sécurité prioritaire. Le ministre de l’intérieur Gerald Darmanin s’est rendu sur place dimanche soir et a annoncé vouloir interdire, pour les particuliers, la vente de mortiers d’artifice. Les syndicats de policiers seront également reçus jeudi par Emmanuel Macron.

Mais ces annonces n’ont pas suffi à calmer les forces de l’ordre. Un peu partout en France, des policiers ont manifesté ce lundi 12 octobre à midi devant leurs commissariats pour dénoncer une banalisation de la violence à leur encontre. D’autant qu’avant l’attaque du commissariat de Champigny-sur-Marne, deux fonctionnaires ont été violemment agressés dans le Val-d’Oise à Herblay mercredi dernier. Le pronostic vital de l’agent le plus grièvement blessé n’est plus engagé mais son état reste grave.