Brésil : la colère de la rue monte d’un cran contre Jair Bolsonaro

5 juillet 2021 à 8h00 par Jérome Pasanau

Gêné par une affaire de tentative de corruption pour l'achat de vaccins anti-Covid, le président brésilien se retrouve sous la pression croissante de la rue.

LATINA
Jair Bolsonaro fait l'objet d'une enquête préliminaire, soupçonné d'avoir omis de signaler une tenta
Crédit: Pixabay

Plusieurs dizaines de milliers de Brésiliens ont manifesté samedi 3 juillet, à travers le pays contre le président Jair Bolsonaro qui fait l’objet d’une enbquête préliminaire, soupçonné d’avoir omis de signaler une tentative de corruption dans l'achat de vaccins.

« Ce sont déjà plus de 500 000 personnes (le nombre de décès dus au Covid dépasse le demi-million au Brésil, ndlr) assassinées par ce gouvernement comme conséquence de politiques fallacieuses, des fake news, des mensonges, et maintenant ce scandale absurde de corruption autour des vaccins », a dit la médecin Patricia de Lima Mendes, 47 ans, manifestant à Rio de Janeiro.

Il s’agit de la troisième journée de mobilisation depuis fin mai pour exiger le départ de Jair Bolsonaro, mis en cause pour sa gestion de la pandémie de coronavirus qui a déjà fait plus de 500 000 morts dans le pays de 212 millions d’habitants. 

I