Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Mundo Latino

Brésil : dépassée, Sao Paulo organise des enterrements de nuit

08 avril 2021 à 10h00 Par Jérome Pasanau
Au Brésil, en seulement six jours, plus de 15 000 personnes ont perdu la vie à cause du Covid-19.
Crédit photo : Piqsels

La pandémie semble être hors de contrôle au Brésil. Le pays est le deuxième le plus endeuillé de la planète. Mardi, le record de mortalité en 24h a même été battu.

Le combat contre le Covid est de plus en plus chaotique au Brésil. Le deuxième pays le plus endeuillé par la pandémie enchaîne les sombres records : plus de 4 000 personnes sont décédées du Covid-19 lors de la seule journée de mardi 6 avril. En seulement six jours, plus de 15 000 personnes ont perdu la vie. Au total, 336 947 personnes sont officiellement décédées du virus depuis le début de la pandémie. Le virus semble désormais être hors de contrôle. Les spécialistes craignent notamment pour avril une hécatombe encore pire que celle de mars avec 66 000 décès.

Les hôpitaux sont saturés dans la plupart des régions. À Sao Paulo, des bus scolaires ont même été réquisitionnés pour transporter des cadavres. Les cimetières étant totalement dépassés, des enterrements sont également organisés la nuit, pour éviter d’avoir à affronter l’arrivée constante de nouveaux corps. En l'absence d'une vraie coordination au niveau national, chaque ville et chaque Etat finit par prendre des mesures souvent insuffisantes et parfois contradictoires. Malgré cette situation catastrophique, le président d’extrême droite Jair Bolsonaro continue de critiquer les restrictions, au nom de la préservation de l’emploi.