Nación Latina

Bolivie : Evo Morales en exil politique au Mexique !

12 novembre 2019 à 07h37 Par Jérome Pasanau
Crédit photo : Twitter @m_ebrard

L’ex président bolivien a quitté le pouvoir lundi 11 novembre. Il s’est réfugié au Mexique.

Il a finalement quitté le pouvoir et s’est exilé. Plus de 24 heures après avoir annoncé sa démission en direct à la télévision, l’ancien président bolivien Evo Morales a trouvé refuge au Mexique lundi. "Frères et soeurs, je pars pour le Mexique", a-t-il tweeté lundi soir. "Ça me fait mal d'abandonner le pays pour des raisons politiques, mais je serai toujours attentif. Je reviendrai bientôt avec plus de force et d'énergie".  

"Evo Morales est déjà dans l'avion du gouvernement mexicain chargé d'assurer son transfert en toute sécurité vers notre pays", a ensuite confirmé le ministre mexicain des Affaires étrangères, Marcelo Ebrard, publiant sur Twitter une photo où l'on voit Evo Morales dans un avion et recouvert d'un drapeau mexicain qu'il tend à deux mains. 

Le président socialiste n'est pas le seul à avoir démissionné. Les successeurs prévus par la Constitution, dans l'hypothèse d'un départ du chef de l'État, ont eux aussi claqué la porte. Le vice-président Alvaro Garcia, la présidente et le vice-président du Sénat et le président de la Chambre des députés ont quitté leur poste, entraînant une vacance du pouvoir.

C'est donc la deuxième vice-présidente du Sénat, Jeanine Añez, qui a revendiqué la présidence par intérim. De nouvelles élections présidentielles devraient avoir lieu d’ici le début d’année prochaine. A noter que les violences se poursuivent dans le pays. La police, dépassée par la situation, a demandé l’aide de l’armée bolivienne qui l’a acceptée.