A Rio, plages fermées et feux d'artifice interdits le 31 décembre

30 décembre 2020 à 8h41 par TD

Haut lieu touristique brésilien, d'ordinaire si apprécié pour son sens de la fête, Rio de Janeiro se voit contraint de fermer ses plages le 31 décembre pour éviter les rassemblements et lutter contre la pandémie.

LATINA
Crédit: Pixabay

A Rio, les festivités du Nouvel An tombent à l’eau. La municipalité a décidé de fermer l’accès à ses plages, et notamment Copacabana, le 31 décembre. D’ordinaire, des millions de personnes s’y rassemblent pour célébrer la Saint-Sylvestre.  Cette année, “il faut envoyer un message ferme à la population” a déclaré le chef du Centre d’opérations de la mairie, chargé de la sécurité. Les feux d’artifices sont également interdits. 

Dès cet été, la mairie avait annoncé l’annulation pure et simple des festivités à Copacabana. Une célébration virtuelle avait été évoquée, avant d’être abandonnée.

Le Brésil est l'un des pays les plus touchés par le Covid-19. A Rio, près de 15.000 personnes sont décédés à cause du coronavirus : le taux de mortalité est presque deux fois plus élevé que la moyenne nationale.

I