Le compagnon de Natti Natasha condamné à 41 mois de prison

LATINA
Le ministre de la Justice est sous le coup d'une enquête de la commission d'instruction de la Cour d
Crédit: Pixabay - photo d'illustration

25 mai 2022 à 14h28 par Iris Mazzacurati

Raphy Pina a été condamné à trois ans de probation et à 150 000 $ d’amende, ce mardi 24 mai.

Le producteur de musique urbaine, Rafael Antonio Pina Nieves dit Raphy Pina, a été condamné par un juge fédéral à 41 mois de prison dont trois ans de probation et une amende de 150 000 $ (140 746,50€).

Le juge Francisco Besosa n’a pas suivi les réquisitions du parquet qui avait demandé de 46 à 50 mois de prison.

"Ce qui manque dans cette affaire, c’est l'acceptation et le repentir (de la part du producteur de musique)", avait déclaré le procureur, ajoutant que si Raphy Pina avait assumé sa responsabilité, il aurait demandé la peine minimale et non maximale.

Pina a été reconnu coupable de deux chefs d'accusation : possession d'une arme illégale et possession d'une mitraillette. C’est la deuxième condamnation de Pina, après une affaire de fraude bancaire en 2015.

"Mon avenir et celui de ma famille sont entre vos mains"

A l’audience, le producteur de musique était accompagné de sa compagne, la chanteuse Natti Natasha, de ses enfants et de sa tante Susana Pina Gómez, qui s’est exprimée devant le tribunal. Daddy Yankee est également venu soutenir le producteur, qu'il a décrit comme faisant partie de sa famille.

Prenant à son tour la parole, Raphy Pina a déclaré : "Aujourd'hui, je suis confronté à la situation la plus difficile à laquelle un citoyen puisse faire face. C'est perdre sa liberté." "Aujourd'hui, devant vous, je veux vous demander avec tout le respect que je vous dois, de me permettre de retourner auprès de ma famille qui m'attend. Ils attendent leur papa et la femme que j'aime aussi. (…) Laissez-moi voir ma fille apprendre à marcher, grâce à vous, Votre Honneur, j'ai pu fêter sa première année ainsi qu'assister à la remise des diplômes d'Antonio (son fils) », a-t-il ajouté. "Mon avenir et celui de ma famille sont entre vos mains", a-t-il conclu.

Vendredi dernier, la défense avait demandé au tribunal d'imposer une peine avec sursis, faisant valoir que cela permettrait au condamné de continuer à élever ses enfants tout en servant la communauté.

Pina qui compte faire appel, doit se rendre aujourd’hui à 15h auprès des autorités.