Il veut récupérer des “colis”, un détenu reste coincé dans les barbelés à 3 mètres du sol

Prison barbelés
Prison barbelés
Crédit: CC0 - Image d'illustration

17 mai 2022 à 10h22 par Iris Mazzacurati

Ce pensionnaire du centre pénitentiaire de Perpignan (Pyrénées-Orientales) est resté coincé "entre ciel et terre" pendant plus d’une demi-heure, dimanche 15 mai, rapporte France 3 Occitanie.

Il tentait de récupérer un de ces petits paquets lancés par-dessus l’enceinte de la prison pour "ravitailler" illégalement les détenus. L’un d’eux s’étant entremêlé, comme souvent, dans les fils de fers qui surmontent le mur de promenade, l’homme a décidé dimanche d’aller le chercher lui-même.

Sauf qu’une fois arrivé à 3 mètres de hauteur, le bougre s’est retrouvé prisonnier des barbelés, incapable de redescendre.

Une situation gênante pour lui comme pour l’administration pénitentiaire, qui a fini par appeler les pompiers pour aider le monte-en-l’air malheureux à se désincarcérer de cet entrelac barbelé.

Le détenu a finalement réussi à se dégager lui-même au bout tout de même d’une "bonne demi-heure" et a été accueilli à son retour sur la terre ferme par les agents pénitentiaires qui lui ont fait réintégrer sa cellule.

Une anecdote saugrenue qui prête à sourire, mais qui amuse beaucoup moins l’administration et leur représentant syndicaux : "Pour FO Justice, le fléau des projections amène de multiples problèmes au quotidien que ce soit du côté de la sécurité ou de la gestion des incidents que cela entraîne", a déclaré Frédéric Jenot, représentant FO Justice, à France 3 Occitanie.