Vélib : les retards vont coûter cher à Smoovengo

9 mars 2018 à 13h42 par Virgil Bauchaud

Alors que le déploiement du nouveau Vélib a pris du retard, l'opérateur Smoovengo va devoir payer trois millions d'euros.

LATINA
Crédit: Voltage

Le Vélib sera t-il bientôt opérationnel à 100% ? L’opérateur Smoovengo promet désormais le déploiement de 10 stations par semaine pour être opérationnel d’ici début juin. En attendant, 700 stations auraient dû être en service au premier mars dernier comme le prévoit le contrat. Mais à peine la moitié de cet objectif est aujourd’hui atteint. Conséquence, Smoovengo va devoir payer 3 millions d’euros de pénalités. Un nouveau million vient d’être décidé par le Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole, qui s’ajoute à ceux de janvier et février.

Face à la multiplication des problèmes sur le service, un comité d’usagers pourrait se former dans les prochains jours. Des utilisateurs qui n’attendent qu’une chose : que le déploiement des Vélibs lâche enfin les freins.

I