Vélib : le plan de Smoovengo pour (enfin) se mettre en selle

3 mai 2018 à 10h57 par Virgil Bauchaud

Fin des stations sous batterie, retrait des vélos électriques et renforcement de l'info auprès des usagers⬦ Smoovengo a dévoilé son plan d'urgence face au fiasco du nouveau Vélib.

LATINA
Crédit: Wikipédia

Le nouveau Vélib va t-il enfin être opérationnel ? Depuis la reprise du service par Smoovengo, les ratés se multiplient. Face à l’ampleur des dégâts, l’opérateur a dévoilé un plan d’urgence ce jeudi après-midi. D’abord, les stations qui ne sont pas raccordées directement au réseau électrique (celles alimentées par batterie), n’ouvriront plus. Les vélos à assistance électrique seront aussi provisoirement retirés du parc et l’information usagers sera renforcée. Par ailleurs, il ne sera plus possible de garer son Vélib en « overflow ».

Smoovengo se fixe un objectif de 800 stations à la fin juin, dont 80% raccordées au courant. Une réaction indispensable alors que le service est en perte de vitesse : il y aurait moins de 10.000 courses par jour aujourd’hui dans la capitale, contre 30.000 le mois dernier.