Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

Un non-voyant et son chien recalés d'un restaurant pour ne pas "salir" la moquette neuve

25 septembre 2019 à 17h20 Par A.L.
Sylvain a vécu ce refus comme une véritable humiliation - Photo d'illustration
Crédit photo : Pixabay

Sylvain, non-voyant, et sa chienne "Idem" ont été chassé d'un restaurant à Martigues, ce vendredi 20 septembre. La raison ? Le manager de l'établissement a refusé l'animal au motif que la moquette était neuve.

C'est une terrible humiliation qu'a dû subir Sylvain Campana, un non-voyant. Ce vendredi 20 septembre, l'homme a décidé de manger au restaurant Au Bureau, situé dans la zone commercial de Figuerolles, à Martigues dans les Bouches-du-Rhône, avec sa chienne Idem et son accompagnateur Guillaume Valbonesi. Malheureusement, les choses ne se sont pas déroulées comme prévu.

En effet, après s’être installés en terrasse du restaurant avec le chien guide, les deux hommes, incommodés par la chaleur, demandent à aller à l’intérieur de l'établissement. "La chienne ventilait, elle avait trop chaud", explique Guillaume Valbonesi au journal local La Provence. La serveuse à laquelle ils s'adressent refuse leur demande. Les deux hommes insistent alors, soulignant le fait que la loi garantit l’accès des lieux publics aux chiens guides d’aveugle et poussent l'employée, très embarrassée, à prévenir un responsable. Arrivé sur place, le responsable du restaurant confirme qu’ils ne peuvent pas entrer à l'intérieur. Guillaume et Sylvain lui signifient alors qu’ils vont prévenir la police et l’Association nationale des maîtres de chiens guides d’aveugles, avant de raconter leur mésaventure sur Facebook en attendant les forces de l'ordre.

Après plusieurs échanges houleux, le gérant de l'établissement leur a proposé une table à l'intérieur, près des toilettes, car il s'agissait "du seul endroit sans moquette". Humiliés, les deux hommes ont finalement décidé de quitter les lieux.  "Je ne voulais pas que l’on soit ainsi mis à l’écart mais il persistait en disant que c’était le seul endroit sans moquette et précisait que sa moquette était neuve", explique Guillaume Valbonesi à La Provence

Contacté par le quotidien régional, Cyril Jung, le gérant du restaurant parle quant à lui "du manque de respect" dont auraient fait preuve Sylvain et Guillaume. "On leur a proposé deux endroits sans moquette mais ils ont refusé et nous ont insultés. C’est à cause de ce manque de respect que nous leur avons demandé de sortir", s'est-il justifié. "Dans un restaurant, on vient se détendre, pas foutre le bordel !", s’est-il agacé. De leur côté, Sylvain et Guillaume ont indiqué leur intention de faire une déclaration au greffe du tribunal d’instance, après s’être d’abord rendus au commissariat.