Insolite

Un Joker 2 serait en préparation mais à une condition selon Todd Phillips

17 novembre 2019 à 12h45 Par Mélanie Hroorakvit
Todd Phillips ne serait pas contre une suite pour Joker.
Crédit photo : Warner Bros. Entertainment Inc. Niko Tavernise

Actuellement en salles, le film de Todd Phillips connaît un succès sans précédent. Le réalisateur s’est exprimé concernant une possible suite.

Depuis sa sortie le mois dernier, Joker remporte un franc succès auprès des spectateurs et des critiques. Par conséquent, les salles obscures ne désemplissent pas ! Le film de Todd Phillips détient d’ailleurs plusieurs records au box-office, avec des recettes qui avoisinent le milliard de dollars pour « seulement » 60 millions de budget. Il va sans dire que les fans attendent une suite avec impatience.

Une suite possible mais toujours dans la même "ambiance sombre et triste"

Le réalisateur de la trilogie Very Bad Trip ne s’attendait certainement pas à un tel engouement pour le long-métrage où on retrouve un Joaquin Phoenix brillant dans le premier rôle. Interrogé sur une possible suite par le Los Angeles Time, Todd Phillips a expliqué vouloir « que la suite du film reste dans la même ambiance sombre et triste du Joker. »

« Cela ne pourrait pas être simplement un film aussi fou et sauvage sur le Clown Prince du Crime. Il devrait avoir des résonances thématiques d’une manière similaire à celles de Joker. Parce que je pense qu’au final, c’est ce qui a fait que le film a trouvé son public, ce qui se passait en souterrain. Beaucoup de films se limitent à l’étincelle, celui-là prend également en compte la poudre… Si on parvient à capter à nouveau cela dans un sens authentique, ça pourrait être intéressant. » explique-t-il.

Le réalisateur rejoint ainsi Joaquin Phoenix qui a, lui aussi de son côté, déclaré qu’il serait partant si un Joker 2 voyait le jour. Cette suite serait donc encore une fois un anti-Marvel (film d’auteur sombre et axé sur un seul personnage) et se focaliserait sur des points du premier opus à approfondir, comme par exemple le malaise dans la société. Le projet n’est à priori pas encore dans les tuyaux mais on garde bon espoir !