Musique

Shakira : son mari vient d'être condamné par la justice espagnole !

12 juillet 2019 à 18h30 Par A.L.
Crédit photo : Shakira

Si Shakira était convoquée devant la justice espagnole en juin dernier, c'est désormais au tour de son mari d'avoir des ennuis. En effet, ce dernier vient d'être condamné pour fraude sur ses droits à l’image.

Une chose est sûre, la petite famille formée par Shakira et son mari, Gerard Piqué, est encore dans la tourmente ! Le mois dernier, la chanteuse colombienne était convoquée par un juge concernant une affaire de plagiat pour la chanson La Bicicleta en duo avec Carlos Vives. Après avoir étudié tous les éléments de l’enquête et entendu tous les protagonistes, le tribunal de commerce de Madrid avait rendu son verdict : Shakira était mise hors de cause. Mais moins d’un mois après ce procès, la star était cependant de retour devant la justice espagnole pour témoigner dans une affaire de fraude fiscale la concernant. Le fisc espagnol l’accuse en effet de ne pas avoir payé 14,5 millions d’impôts entre l’année 2011 et l’année 2014. Or, Shakira réside en Espagne depuis 2011, à savoir l’année au cours de laquelle sa relation avec le football Gerard Piqué a été rendue officielle et publique. Elle est ainsi soupçonnée d’avoir placé une partie de sa fortune, soit 31 millions d’euros, aux Bahamas où elle possédait une résidence secondaire jusqu’en 2015.

Condamné à rembourser 2,1 millions d'euros au fisc espagnol

Aujourd'hui, c'est Gerard Piqué qui fait parler de lui à cause de ses ennuis judiciaires. Après la confirmation de sa condamnation pour fraude sur ses droits à l’image, le footballeur se voit obligé de rembourser le fisc espagnol. Il y a quelques mois, le mari de Shakira avait déposé un recours au haut tribunal de l’Audience nationale pour contester sa condamnation de 2016 qui le contraignait à rembourser 1,5 million d’euros à l’état et à payer une amende de plus de 600 000 euros. Malheureusement, le recours de Gerard Piqué vient d'être refusée et sa condamnation est bel et bien effective. Le tribunal a conclu que Gerard Piqué avait "simulé" la cession de ses droits à l’image à sa société Kerad Project afin de payer moins d’impôts pour les années 2008, 2009 et 2010. "L’omission de déclaration en Espagne de ces revenus fut, au minimum, volontaire ou négligente", a souligné pour sa part l’Audience nationale dans sa décision du mois de mai.

Un énorme coup dur pour Gerard Piqué, et sa femme Shakira qui est en deuil après le décès de Fernando de la Rúa, le père de son ex-compagnon.