Musique

Quand Bad Bunny donne un cours de reggaeton à Harvard (photo)

30 octobre 2019 à 18h30 Par A.L.
Bad Bunny est devenu professeur à Harvard le temps d'un cours.
Crédit photo : Polygram Music

Malgré sa carrière exceptionnelle rythmée par d'énormes succès, Bad Bunny garde les pieds sur terre. C'est donc tout naturellement que le chanteur portoricain a rendu visite à des étudiants d'Harvard pour leur livrer un cours de...raggaeton ! On vous dit tout.

L'année 2019 aura été mouvementée pour Bad Bunny. Après une tournée sur le continent américain, le chanteur avait décidé d'annuler tous ses projets musicaux pour se consacrer pleinement aux manifestations organisées à Porto Rico afin d'exiger la démission du gouverneur Ricardo Rosselló qui avait tenu des propos misogynes et homophobes envers plusieurs hommes et notamment le chanteur Ricky Martin. L'interprète de Mia avait même annoncé arrêter ponctuellement la musique, dans une publication sur son compte Instagram. 

"Nous ne lâcherons rien... Mon peuple a besoin de vous et moi aussi ! Il est temps de rompre avec ce fanatisme politique" disait-il. Il poursuivait en déclarant faire une pause dans sa carrière musicale. "Je termine maintenant, il me reste quatre présentations, je devais aller à Miami pour commencer à enregistrer mon nouvel album mais je vais tout annuler, je vais mettre ma carrière en suspens, je n’ai ni le cœur ni l’esprit de faire de la musique. Porto-Rico, nous devons sortir tous les jours dans la rue, nous ne pouvons pas tourner le dos aux gens", expliquait Bad Bunny dans sa vidéo. Aujourd'hui, alors que le gouverneur Ricardo Rosselló a quitté le pouvoir, Bad Bunny semble être revenu à ses occupations principales. Le 20 août dernier, la star a dévoilé un tout nouveau morceau baptisé Subimos de Rango en featuring avec deux jeunes chanteurs prometteurs, Omy De Oro et Shootter Ledo

Bad Bunny à la prestigieuse université Harvard

Mais aujourd'hui, c'est pour tout autre chose que le chanteur fait le buzz sur la toile. En effet, ce vendredi 25 octobre, la star latino-américaine a fait une visite particulière à l'Université de Harvard - non pour assister à un cours -  mais pour donner lui-même un cours de...raggaeton ! La visite de Bad Bunny faisait ainsi partie d'une série mensuelle intitulée Uncut by No Label, dirigée par la professeure Petra Rivera-Rideau, qui a étudié l’histoire politique du reggaeton à Porto Rico et a écrit le livre Remixing Reggaeton: The Cultural Politics of Race in Puerto Rico.

Voir cette publication sur Instagram

profesor Benito M. 📚me comentan abajo los que quieran matricularse en mi clase

Une publication partagée par BAD | BUNNY (@badbunnypr) le

Durant son cours très spécial, Bad Bunny a alors expliqué aux étudiants comment il luttait contre l'injustice sociale à l'aide de sa musique. La star a également profité du moment pour faire savoir que sa musique n’avait pas de genre, que ses chansons étaient là pour de s’unir et non diviser. L'artiste a aussi souligné l'importance des événements qui se déroulent actuellement en Amérique latine, et notamment au Chili. En somme, un vrai activiste qui se bat pour ses valeurs. Bravo !