Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Obsolescence programmée : l’UFC-Que Choisir porte plainte contre Nintendo

22 septembre 2020 à 09h00 Par Virgil Bauchaud
L'an dernier, plus de 5 000 personnes avaient remonté des problèmes auprès de l'association de consommateurs.
Crédit photo : Pixabay

L’UFC-Que Choisir porte plainte, ce mardi, contre Nintendo. En cause, les manettes défectueuses de la Switch. En novembre dernier, l’association de consommateurs avait recueilli plus de 5 000 avis de joueurs. Près d’un an plus tard, les problèmes persistent.

Les possesseurs de la console le savent : les Joy-Con de la Switch ne sont pas très fiables. Ce mardi 22 septembre, l’UFC-Que Choisir dépose une plainte contre Nintendo pour « obsolescence programmée » concernant ces fameuses manettes. Elle accuse le fabricant de jeux vidéo de « mettre sur le marché des manettes de jeu tombant très rapidement en panne ».

Il y a un an, l’association de consommateurs avait déjà dénoncé des dysfonctionnements. À l’époque et en seulement 48 heures, elle avait recueilli plus de 5 000 témoignages de consommateurs en ce sens. Dans la foulée, le directeur général de Nintendo France avait pris l’engagement de réparer les manettes, y compris celles qui ne sont plus sous garantie.

Malgré ce geste, l’UFC-Que Choisir dénonce des problèmes persistants, expliquant que « les signalements ont continué d’affluer auprès de l’association ». Toujours selon elle, la panne « Joy-Con Drift » provoque des mouvements inexpliqués, qui ne permettent pas aux joueurs d’utiliser correctement la console.