Les problèmes d’érection masculine pourraient être d'origine génétique

9 octobre 2018 à 12h10 par Maud Tambellini

C'est un sujet assez gênant chez les hommes pour qui la panne est souvent signe d'atteinte à leur virilité. Et si ils n'y étaient pour rien ? C'est ce qu'affirme une étude.

LATINA
Crédit: Max Pixel

Même si les sondages sur la question ne courent pas les rues, on estime en France, que 39% des hommes ont déjà connu quelques petits soucis érectiles. Et 10% des Français souffrent réellement d’un dysfonctionnement.

Des chercheurs américains se sont intéressés à la question. Leur étude vient d’être publiée par l’Académie nationale des sciences des Etats-Unis. Après avoir étudié les gènes de 36 600 hommes en prime de passer en revue plus de 200 000 autres cas similaires déjà publiés, il en ressort qu’une variation génétique pourrait venir augmenter le risque d’impuissance de 25% chez l’homme qui en est porteur.

L’étude vient donc rompre certaines idées reçues. Car jusqu’à présent les problèmes d’érection étaient assimilés à des facteurs extérieurs comme l’obésité, la consommation d’alcool, de drogue ou encore le stress.

Cette étude pourrait donc ouvrir la voie à de nouveaux traitements.

I